Comment quitter une colocation?

Comment quitter une colocation?

Colocation Tarbes » Blog » Comment quitter une colocation?

Il est tout à fait possible de quitter une colocation, sans motif et avant même la fin du bail. Toutefois, il vaut mieux respecter quelques démarches pour éviter les conflits. Alors, comment quitter une colocation tout en restant en bon terme avec ses colocataires et tout en évitant les problèmes avec le propriétaire ?

Comment quitter une colocation facilement ?

  • Respectez le délai de préavis

Même si vous pouvez quitter votre colocation à tout moment, il faut respecter le délai de préavis souscrit dans votre contrat de location. Le début de ce préavis sera marqué par l’envoi d’une lettre recommandée avec accusé de réception à votre bailleur, lui notifiant votre intention de quitter le logement. Le préavis est généralement d’une durée de trois mois, pour une location vide et de 1 mois si le logement est meublé. Et si vous vous demandez comment quitter une colocation si vous êtes obligé de mettre fin à votre bail à cause d’une décision qui ne vous appartient pas, comme quand votre entreprise vous a muté ailleurs. Eh bien, il faut savoir que le délai de préavis peut être ramené à un mois dans certaines situations.

  • Réglez tous vos comptes

La question d’argent peut être source de conflit dans de nombreuses circonstances. Ainsi, tâchez de régler votre compte avec vos colocataires avant votre départ, si des comptes à régler il y a. Remboursez ce que vous devez aux autres, payez votre part de loyer comme convenu dans le contrat. Il se pourrait même que vous deviez continuer à payer, même après que vous ayez quitté la colocation. C’est pourquoi, il faut bien connaître les termes du contrat de bail avant même d’intégrer le logement. Sinon, comment quitter une location sans ressentir de l’amertume ?

  • N’oubliez de faire l’état des lieux

Chose importante aussi : faites l’état des lieux avec le propriétaire de la maison. Certes, vos autres colocataires vont encore occuper la maison après votre départ, mais pour quitter la location sereinement, mieux vaut tout faire dans les règles. Cela permet d’établir la responsabilité de chaque partie, si jamais il y a du litige. C’est aussi en établissant l’état des lieux que le propriétaire peut décider si vous récupérerez la totalité de votre caution ou seulement une partie. Le recouvrement du dépôt de garantie se fera en un délai d’un mois dans le cas d’un bail individuel et de deux mois s’il s’agit de bail solidaire. Il est à noter que le propriétaire peut décider de ne pas reverser la caution au colocataire qui si personne ne le remplace.

  • Qu’en est-il de la clause de solidarité ?

Et comment quitter une location en cas de clause de solidarité ? Selon la loi, si une clause de solidarité est inscrite dans le contrat de bail signé par tous les colocataires, alors le propriétaire peut considérer n’importe lequel d’entre eux comme responsable, en cas de loyer impayé. Ainsi, pour éviter que vous soyez encore lié à tout ce qui concerne votre ancien logement, il vaut mieux rédiger au préalable, avec les autres colocataires, un avenant au contrat stipulant que la clause de solidarité prend fin lorsqu’un des locataires quitte le lieu.

«

»

Colocation Tarbes 65000