Les différents types de baux dans une colocation

Les différents types de baux dans une colocation

Colocation Tarbes » Blog » Les différents types de baux dans une colocation

Vivre en colocation est devenu un mode de vie qui séduit de plus en plus de personnes. Son côté économique le rend encore plus attrayant en cette période où il devient de plus en plus difficile de trouver un logement décent à un prix à la portée de tous. Mais avant de se mettre en colocation, il est préférable de connaître les différents types de bail de colocation existants. En effet, que vous opérez avec un particulier ou un professionnel, la signature d’un bail de colocation est une étape importante qui marque et légalise aux yeux de la loi votre accord. Avant de signer le document, n’oubliez pas de le lire du début à la fin pour connaitre toutes les conditions de colocation.

En gros, il existe deux sortes de baux en colocation que vous optiez pour une colocation non-meublée ou pour un bail colocation meublé. Le premier, c’est le bail de colocation unique appelé aussi bail colocation solidaire. Le deuxième, c’est le bail de colocation individuel. Le bail unique est c’est que l’on utilise le plus. Dans ce type de contrat, tous les colocataires signent le même document. Ainsi, ils jouissent du même droit comme ils doivent aussi assumer les mêmes devoirs inscrits dans le contrat.

L’avantage de ce contrat de bail, c’est que vous ne seriez pas le seul responsable, en cas de sinistre, par exemple, ou en cas de non-paiement de loyer, car le bail de colocation concerne vous et vos colocataires. Il est à noter que le propriétaire peut procéder à une résiliation bail colocation et vous envoyer une lettre résiliation bail colocation si avec vos colocataires, vous ne régularisez pas tous les paiements, comme convenu. Il en est de même avec les charges comme les factures d’électricité. Si vous êtes en difficulté, vos colocataires sont tenus de payer votre part afin de compenser le manque et vous faites le remboursement selon votre accord. En termes de caution sur ce bail de colocation, le propriétaire est libre d’exiger un montant de la part de chaque colocataire ou d’en choisir un qui se portera garant sur le paiement.

Le deuxième type de bail de colocation, que l’on utilise plus rarement, est le bail de colocation individuel. Chacun des colocataires auront à signer un contrat de colocation qui lui est propre, ce qui signifie que les contrats peuvent contenir des termes spécifiques pour chaque locataire même s’ils vivent sous le même toit. Ainsi, la durée de bail de chacun et leurs charges pourraient être différentes. Le locataire sous contrat de bail individuel pourra quitter le logement sans préalablement signer un avenant bail colocation. C’est la meilleure option si vous prévoyez de vivre en colocation de manière temporaire ou si vous ne souhaitez pas dépendre de vos autres colocataires avec un bail de colocation solidaire.

«

»

Colocation Tarbes 65000